L'utilisation des tickets restaurant de nouveau limitée à compter du 1er janvier

14 novembre 2023

Un retour en arrière qui fait polémique.

C'est une évolution qui risque de faire grincer des dents. Dès le 1er janvier 2024, les bénéficiaires de tickets restaurant ne pourront plus payer toutes les courses alimentaires avec. Ainsi, ils vont être limités à l'achat de produits prêts à consommer, comme les sandwichs ou les plats préparés, comme c'était déjà le cas avant le Covid.

Inadmissible pour la Sénatrice LR des Alpes-Maritimes, Alexandra Borchio, qui était à notre antenne. Elle y voit une injustice, notamment pour les étudiants salariés vis-à-vis de l'inflation.

« Et bien je constate que le signal envoyé par cette mesure est tout simplement aux antipodes de toutes les politiques de santé publique. Ça serait cohérent que les étudiants puissent quand même avoir le droit d'acheter des produits comme des pâtes, du riz, de la viande ou du poisson pour cuisiner, parce qu'on ne va pas cuisiner sainement avec des plats préparés remplis d'additifs et de conservateurs. »

Paul Galiano avec DJ
Photo Unsplash