Des méduses pour fertiliser les plantes

11 août 2023

Utiliser des méduses pour fertiliser ses plantes, il fallait y penser. C’est le projet de classe assez surprenant de lycéens corses.

Les méduses sont séchées, coupées en petits morceaux et mélangées à de l’eau. Ces méduses agissent comme un engrais riche en phosphates, azote et potassium, qui permet de réduire la consommation d’eau.

Anne-Charlotte Carsalade d’Ornano, la professeure, n’en revient pas.

« Le plus compliqué, ça a été de trouver la bonne formule. Il faut qu'on les dessale. Et puis on s'est rendu compte que, séchées, elles conservaient toutes leurs facultés de potassium, phosphate et azote, mais aussi collagène.

Puis on l'a testé tout simplement en classe, dans des petits pots de semis avec des graines de lentilles qu'on a oublié quatre jours sur un long week-end. Et quand on est rentré, on a sorti les appareils photos parce que on était bluffé.

Bien sûr, il faut quand même continuer à arroser. On n'a pas apporté la solution mondiale au problème de la sécheresse dans le monde ! »

Et ça tombe bien. Il y a toujours autant de méduses observées sur notre littoral PACA : à Nice, Villefranche, Menton, Théoule, et surtout dans le Var, à Fréjus, Saint-Tropez, sur la presqu’ile de Giens, autour des îles d’Hyères et dans la rade de Toulon.

Léo Broccari avec JT / © Photos d’illustration Pixabay