Un alpiniste de la région à la conquête du K2

07 juin 2024

En quête de sensations fortes, un alpiniste haut-alpin compte escalader le deuxième sommet le plus haut du monde, au Pakistan.

Gravir le deuxième sommet le plus haut du monde. Voilà le défi que s'est fixé Benjamin Vedrines. Cet alpiniste haut-alpin vit à Serre-Chevalier, mais dimanche matin, il prendra l'avion direction le Pakistan et son très célèbre K2. Une montagne qui culmine à 8611 mètres d'altitude. 

Un parcours qu'il souhaite réaliser seul, sans oxygène et en moins de 24 heures. Une fois au sommet, il redescendra en parapente, une mission à haut risque. En 2022, il avait déjà tenté l'ascension, mais avait dû abandonner à 8400 mètres en raison d'un sévère manque d'oxygène.

Benjamin Vedrines était à notre antenne. Il veut se dépasser.

"Là, j'ai en inconnu totale. Je ne sais absolument pas si je suis capable de réaliser cette ascension, donc c'est l'exploration de moi-même. Et ensuite c'est vrai que ça permet de mettre aussi sa pierre, à l'édifice, à la grande culture montagne et de savoir en fait si le corps humain peut être capable d'endosser de tels efforts. C'est un défi physique et mental avant d'être un défi technique."

Virginé Kiénon avec DJ
Photo Unsplash